• Français
  • English
  • German

Lettre des Elèves

35,10,0,50,1
25,600,60,1,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,90000
0,0,1,0,0,46,15,5,2,1,0,0,0,1
Lettre 1
Lettre 1
deux ...
deux ...
nos enfants
nos enfants
... ont des idées ...
... ont des idées ...
fin
fin

Paralysie des activité scolaires

La situation est calme, rejoignons l'école

Suites à la panique et à la peur qui ravage les territoires de Lubero et Beni sur les menaces et attaques des rebelles Ougandais "NALU" la peur et des rumeurs règnent dans nos écoles.

Paralysie

Ce depuis le Lundi 3 Novembre 2014 jusqu'au Mardi 4 Novembre de la même année qu'il s'est vue une paralysie des activités scolaire dans la ville de Butembo, pas de cours et personne à l’école. Le matin de ce mercredi 5 novembre 2014 les manifestants de la commune Bulengera à 3 Km du centre-ville de Butembo se sont attaqué à Mr le préfet des études de l’école Mutsanga dans la même commune pour avoir ouvrir son bureau, nous souhaitons bonne guérisons au préfet et condamnons de vandalisme dans les enceintes scolaire.

Dans la nuit du samedi 1 Novembre 2014, il y a eu attaque des rebelles NALU dans un quartier de la ville de Beni situé à 40 Km de Butembo. Au cours de ces attaques, 6 personnes ont perdue atrocement leurs vies dont 2 enfants, une fille de 11 ans et un garçon de 17 ans. C'est suite à ces attaques que la population de Beni a manifesté contre le gouvernement qui n'est plus capable d'assumer leurs sécurités. Pour compatir avec les habitants de Beni les jeunes de Butembo ont de leurs tours manifestatés toute la journée du Lundi suivant le Dimanche des manifestations à Beni et le Mardi suivant.

L'école de l'unité condamne ces attaque qui ont causé la mort des plusieurs enfants jusque-là et déplore le silence du gouvernement sur les nombres des enfants victimes. Nous ne manquerons pas aussi a invité les jeunes manifestant a mieux organiser leurs lute et le rendre plus responsable pour ne pas causer des pertes et case aussi de leurs coté. Tous, ensemble unisson nous et lutons pour la paix et la démocratie dans notre région.

 

Que vivent la paix pour toujours!

 

Mr Kakule, Professeur de Civisme.